Fleurissement

25 novembre 2015

La mission de la commission fleurissement est de développer, d’embellir et entretenir le fleurissement de la commune tout en respectant les nouvelles normes environnementales.
Gérer au mieux notre trésor  « Trois fleurs » en étant novateur dans la mesure de nos capacités et nos moyens.
Le fleurissement de notre commune est basé sur l’utilisation des plantes vivaces accompagné d ‘annuelles sur l’ensemble des massifs afin d’apporter de la gaieté dans notre petite bourgade.

 

Le concours de maisons fleuries

Ce concours est organisé par la commission qui a en charge l’organisation et le suivi.
Les personnes intéressées peuvent s’inscrire en mairie courant Juin, la date limite d’inscription est transmise dans la presse
Selon les années il y a 3 à 4 catégories de classement:
catégorie 1 : Maison ou jardin visible de la rue
catégorie 2 : Maison en campagne
catégorie 3 : Fenêtre,balcons ou murs fleuris
catégorie 4 : Fermes fleuries

Notre projet : la gestion différenciée

 

GESTION DIFFERENCIE COMMUNALE OU PRIVEE
Quelques termes et principes à connaître pour comprendre la gestion différenciée des espaces verts
ZERO PHYTO : Aucune utilisation de phytosanitaires( désherbants, insecticides, fongicides….) dans la gestion des espaces verts ni d’aucun autre produit dangereux pour l’environnement .
MULCHING : Ne pas ramasser les déchets de tontes, qui se décomposent sur place, enrichissant alors le sol .
PAILLAGE : Pratique consistant à recouvrir les parterres de broyât de déchets verts afin de maintenir l’humidité, d’accroître la résistance au froid, de protéger les racines et d’empêcher la pousse de plantes opportunistes et indésirable.
MODE DE GESTION DES DECHETS : Broyage des déchets pour réutilisation  en paillage ou en compost.
SUPPRESSION DU BECHAGE ET DU BEQUILLAGE : Qui blessent souvent les végétaux et les affaiblissent.
REDUCTION DE L ARROSAGE : Au maximum pour limiter les consommations d’eau.
Dans les cas ou celui-ci est indispensable ( jeunes plants, sécheresse) l’eau utilisée sera de l’eau pluviale récupérée sur les toitures ( via une ou des cuves de stockage) ou dans les bassins.